Indica un intervallo di date:
  • Dal Al

RAYMOND POÏVET, IL PIONIERE DELLA SPERANZA

676-apparizioni-di-Killoffer-Coconino-Press-Fandango-2017.-Pagina-20

Finalmente questo meraviglioso articolo torna online, con la segnalazione di un pezzo del caro Ferruccio Giromini, che ci racconta come sia infine arrivato anche nelle librerie d’Italia il volume-choc del francese Patrice Killoffer, fumettista di punta de L’Association e illustratore per i quotidiani Le Monde e Libération. Uno sprofondante viaggio d’autore di fronte agli innumerevoli e incontrollabili “doppi” di se stesso.

Ne parla su Artribune, ici.

2 Pioneers 25 Sept 1949

raymond-poivet-8600-3969

A Feb 1951 comparison

https://www.youtube.com/watch?v=Vs5RsyrcYKg

Impossibile da embeddare, il video si può vedere con un CLIC qua sopra. Peccato non poterlo embeddare, c’è chi ancora è geloso del materiale che scarica nel web, come se non fosse perduto per sempre.

Pioniere dei fumetti, in realtà, questo anziano signore, ahinoi scomparso nel 1999, è stato davvero un grande del Fumetto.

maud_et_t1

expo_cathau-1

Commentando questo significativo video su Raymond Poïvet, che fino a mezz’ora fa non avrei affatto pensato di ri-pubblicare, ha detto l’altro Maestro del fumetto francofono Michel Blanc-Dumont:

Encore un document bien émouvant pour moi car c’est Robert Gigi qui m’a donné ma première chance dans ce métier.
Après avoir vu mes premières planches dans un concours de BD où il était dans le jury, Gigi m’avait donné rendez vous dans ce fameux atelier rue des Pyramides. N’ayant encore rencontré personne dans ce milieu, ce fut un choc incroyable pour moi de me retrouver à cet endroit avec des auteurs aussi talentueux dans cette véritable caverne d’Ali Baba de la création, et là, au fond, le Maitre lui mème , Monsieur Poïvet que je voyais dessiner avec une incroyable virtuosité!!

lavis_atc1

vaisseau8

Et moi j’étais là, planté, tout timide, tout jeunot avec mon carton à dessin bien vide sous le bras que je n’osais ouvrir! .. Avec son extrème gentillesse Gigi m’a mis a l’aise tout de suite et à partir de ce moment là il m’a aidé comme personne ne l’a fait autant par la suite. Il m’a ouvert tant qu’il le pouvait les portes de ce métier… et ainsi je me suis retrouvé publié immédiatement !
C’ était en 1973 et cette visite dans cet atelier a marqué ma vie pour toujours…

Grazie di cuore al diffusore massimo di questi video rari e semisconosciuti, Philippe Larbier.

15418,les-pionniers-de-l-esperance-tome-1-vers-l-ourang-mysterieux

https://www.youtube.com/watch?v=Vs5RsyrcYKg

C poivett july 8 1951

Non essendo possibile embeddare il video di questo grande Maestro, provvedo a sostituirlo con questo: